item1

SURFACE LIBRE - Hub/ Volume Collectif. LP

Pour la forme, un superbe vinyle picture disc deux faces étonnant. Étonnant car, pour avoir une certaine expérience dans la vente de vinyles en tout genre, l'artwork (photogravure et sticker) se méprend à un univers techno, techno plutôt dure même. Ce qui révolutionnerai radicalement les bacs du genre puisque, pour le fond, il nous est proposé un tapis sonore très ambiant exécuté par un quintet habitué de formes diverses des musiques électroacoustiques depuis de nombreuses années maintenant. Échappés des projets Formanex, Man, Abs(.)hum, Digital Live Radio Session, Pheromone...on retrouve pèle-mêle Pascal Battus (pick up de guitare), Christophe Havard (laptop/ phonographies), Carine Lequyer (harpe électrique), John Morin (électronique) et Anthony Taillard (guitare et basse préparées). La surface libre d''un liquide contenu dans un récipient, est la surface qui est en contact avec l'air. Titre joliment trouvé pour décrire l'univers de ces enregistrements datés de 2007. Un drone présent partout, sur du field recordings comme si on se trouvait dans un port, sur une harpe qui rebondit, sur une guitare qui s'étire, sur un ordi qui bug et qui redémarre. Un peu comme le titre l'évoque, l'entame du disque ''10 miles Away'' nous tient facilement en haleine et nous fait partir un peu comme on dit. La suite nous emmène à ''La chaume'' (c'est en Vendée si je dis pas de bêtises). Très belle ritournelle aux micro-détails qui pourtant attaque et finit fort. Des réminiscences d'anciennes ''musiques noise et électronique'' comme dirait Sub Rosa, parsème le morceau, qui fait également la part belle au silence. Petit à petit le disque nous plonge dans une ambiant très froide dès ''Solis Lacus'' (à vos dicos), parfois proche de Troum (Drone records) ou Stars of the lid (Kranky)... finalement des références plutôt ''rock'', pour ma part loin de me déplaire. La deuxième face finit de creuser le sillon tracé sur la précédente, et offre leur côté le plus sombre pour deux pièces un peu hybrides naviguant entre musique concrète, électroacoustique et ambiante assez inclassables. Ce qui crée la bonne surprise de ce disque un peu hors du temps et des choses du genre qu'on peut entendre ici ou là en 2010.

Cyrille Lanoé